racket


racket

racket [ rakɛt ] n. m.
• 1930; mot angl. amér.
Anglic. Extorsion d'argent par chantage, intimidation ou terreur. rançonnement. Gang qui se livre au racket. Par ext. Racket scolaire, entre enfants, pour obtenir de l'argent, des vêtements... ⊗ HOM. Raquette.

racket nom masculin (anglais racket) Extorsion d'argent par intimidation ou violence : Racket à la sortie des écoles.racket (homonymes) nom masculin (anglais racket) rackette forme conjuguée du verbe racketter rackettent forme conjuguée du verbe racketter rackettes forme conjuguée du verbe racketter raquette nom féminin

racket
n. m. (Américanisme) Extorsion de fonds par intimidation, terreur ou chantage.

⇒RACKET, subst. masc.
Extorsion d'argent ou d'objets, le plus souvent répétée et organisée, obtenue par chantage, intimidation ou violence. Spartacus du « racket », son Crazy Jo imite en bon cinéphile Bogart et Richard Widmark, sauve deux gamins en mauvaise posture (Le Nouvel Observateur, 26 janv. 1976, p. 12, col. 1). On aurait dit une mauvaise série de la télévision américaine: des patrons de bar ont exhibé de sous leur comptoir des armes anti-racket. Le reportage ne se passait pourtant pas à Los Angeles, mais à Grenoble (Le Point, 4 déc. 1978, p. 128, col. 2).
Prononc et Orth.:[]. Homon. raquette. Étymol. et Hist. 1. 1931 « entreprise d'extorsion, d'intimidations et de chantages » (CENDRARS, trad. F. D. PASLEY, Al Capone le Balafré, Paris, Au Sans Pareil, p. 71 ds Doc. DDL); 2. 1938 « association de malfaiteurs, organisation exerçant systématiquement ce chantage » (Paris-Soir, 19 août, 3c, ibid.). Empr. à l'anglo-amér. racket (1928 ds NED Suppl.2), spécialisation de sens de l'angl. racket « tapage, tintamarre, désordre » (1565 ds NED) d'orig. obsc., et att. en arg. dep. 1812 pour désigner une activité, une ruse particulière dans le monde des malfaiteurs (NED).
DÉR. Racketteur, subst. masc. ,,Maître-chanteur, malfaiteur qui extorque des fonds sous la menace`` (GILB. 1980). [Il] avait 38 ans. Souteneur, racketteur, il était mêlé aux milieux de Lyon, Grenoble, Avignon (L'Est Républicain, Magazine dimanche, 14 août 1983, p. 10, col. 3). [], [-ke-]. 1res attest. 1930 citat. de l'angl. racketeer pour désigner un tueur à gages (MORAND, New-York, p. 80), 1931 racketeer « gangster spécialisé dans le rapt » (CENDRARS, op. cit., p. 94 ds Doc. DDL), 1938 racketter (Paris-Soir, 20 août, 2b, ibid.), 1956 racketteur (L'Aurore, 6 nov., 12e, ibid.); de racket (suff. -eur2) p. adapt. de l'anglo-amér. racketeer « membre d'une organisation de malfaiteurs, personne se livrant à une activité criminelle par la violence et l'intimidation » (1928 ds NED Suppl.2), à distinguer de l'angl. racketer « personne bruyante, celui qui fait du tintamarre » se rattachant au sens premier de racket.

racket [ʀakɛt] n. m.
ÉTYM. 1930; mot angl. des États-Unis.
Américanisme. Extorsion de fonds, par chantage, intimidation ou terreur, pratiquée par une association de malfaiteurs. Rançonnement. || Une affaire de racket. || Ce gang se livrait au racket et mettait à l'amende tous les commerçants. || Un racket international.
1 Ça devait être des terreurs de banlieue qui se croyaient des dons pour le rackett (sic).
Albert Simonin, Touchez pas au grisbi, p. 111.
Par ext. Fait d'obtenir de l'argent par une pression, un chantage (moral, etc.).
2 (…) après tout je fais figure de pigeon dans le débat et que s'il a neuf enfants, le frère, pour excuser son racket, les miens ont aussi quatre bouches.
Hervé Bazin, Cri de la chouette, p. 42.
DÉR. Racketter, racketteur.
HOM. Raquette.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • racket — rack‧et [ˈrækt] noun [countable] COMMERCE a dishonest or illegal way of obtaining money: • He had used his position to set up a cocaine racket. racket in • a racket in stolen goods exˈtortion ˌracket a situation in which criminals get money …   Financial and business terms

  • Racket — Sn Tennisschläger per. Wortschatz fach. (20. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus ne. racket.    Ebenso nndl. racket, ne. racket, nfrz. raquette, nschw. racket, nnorw. racket. Das englische Wort könnte aus frz. raquette f. Handfläche stammen, das über… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • Racket — steht für: einen Schläger im Sport wie zum Beispiel einen Tennis , Badminton oder Squashschläger in den USA bandenmäßig betriebene illegale Geschäfte, siehe Racketeering eine Programmiersprache (früher bekannt als PLT Scheme), siehe Racket… …   Deutsch Wikipedia

  • Racket — may mean: * Racquet, a sports implement * Racket (crime), a systematised element of organized crime * Racquets (sport), a ball game * Racket (film) (1997) * Racket: a 19th C. variation on the Waltz * a loud, unwanted sound (slang)ee also* Rackett …   Wikipedia

  • racket — RÁCKET s.n. (Liv.) Stoarcere de bani prin intimidare şi violenţă; extorsiune. [pron. rá chet. / < engl., fr. racket]. Trimis de LauraGellner, 13.09.2007. Sursa: DN  RACKET RÁ CHET/ s. n. stoarcere de bani prin intimidare şi violenţă;… …   Dicționar Român

  • Racket — Rack et (r[a^]k [e^]t), n. [F. raquette; cf. Sp. raqueta, It. racchetta, which is perhaps for retichetta, and fr. L. rete a net (cf. {Reticule}); or perh. from the Arabic; cf. Ar. r[=a]ha the palm of the hand (used at first to strike the ball),… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Racket — Rack et, n. 1. A scheme, dodge, trick, or the like; something taking place considered as exciting, trying, unusual, or the like; also, such occurrence considered as an ordeal; as, to work a racket; to stand upon the racket. [Slang] [Webster 1913… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • racket — for playing tennis [16] and racket ‘noise’ [16] are unrelated words. The former was borrowed from French raquette, which originally meant ‘palm of the hand’. This goes back via Italian racchetta to Arabic rāhat, a variant of rāha ‘palm of the… …   The Hutchinson dictionary of word origins

  • racket — for playing tennis [16] and racket ‘noise’ [16] are unrelated words. The former was borrowed from French raquette, which originally meant ‘palm of the hand’. This goes back via Italian racchetta to Arabic rāhat, a variant of rāha ‘palm of the… …   Word origins

  • Racket — Rack et, v. i. [imp. & p. p. {Racketed}; p. pr. & vb. n. {Racketing}.] 1. To make a confused noise or racket. [1913 Webster] 2. To engage in noisy sport; to frolic. Sterne. [1913 Webster] 3. To carouse or engage in dissipation. [Slang] [1913… …   The Collaborative International Dictionary of English